Vous êtes ici :

Économie du bien vieillir


En 2050, les plus de 60 ans représenteront près d’un tiers de la population française. Le vieillissement est donc une profonde mutation sociale. Pourtant, notre société l’anticipe peu : les représentations associées au vieillissement et à la retraite sont toujours synonymes de retrait de la vie sociale, voire d’exclusion, de déclin intellectuel et physique. Alors que, comme le souligne le sociologue Serge Guérin : « Davantage qu’un fardeau, il faut y voir une force ! Nous vivons physiquement, psychiquement et cognitivement plus longtemps, alors arrêtons d’enfermer les gens dans leur âge. Finie l’époque où la vie active s’arrêtait après le pot de départ en retraite ! » (« La nouvelle société des seniors », Ed. Michalon).

Promouvoir le « bien-vieillir » implique de considérer le désir des seniors d’être actifs et acteurs dans la société indépendamment de leur âge et statut, mais aussi de faire prendre conscience à tous (intéressés eux-mêmes, organisations, entreprises) des compétences que les seniors apportent à l’entreprise par la transmission des savoirs et à la vie publique (économique et sociale) par le bénévolat.

Les thèmes d’atelier choisis par le groupe de travail du Conseil de Développement sont ici « Bénévolat et seniors actifs », objet d’une rencontre au Palais du travail de Villeurbanne, puis « Emplois blancs et filière gérontologiques », à Neuville, et enfin « Faire entrer le numérique dans les métiers d’accompagnement et la vie des personnes en perte d’autonomie », au Pôle Formation Santé de Lyon 9ème.

Ressources

Comptes-rendus

Initiatives

Passerelle

Aider les personnes âgées en situation d'exclusion.

OVPAR

Activités et services pour personnes âgées et leurs accompagnants.

Cluster I-care

Des solutions innovations pour soigner sans médicament.